„[…] la Roumanie doit y avoir sa place”

Ferdinand I al Romaniei

selecție text de Valentin-Nicolae BERCĂ
http://www.romaniamagnifica.ro/?do=Istoria&optiune=1916-1919+-+CEI+ce+ne-au+facut+MARI+%28I%29

Tant d’héroïsme, tant de fidélité à la parole jurée, mérite d’être rappelé pour la Roumanie au même titre que pour les autres nations.
Je dirais même que son roi a plus de droits peut-être que d’autres souverains à la reconnaissance française, car, fils d’un Hohenzollern, il lui a fallu toute la force d’âme que l’univers lui connait pour résister aux conseils de ses parents, pour conserver toujours une foi inébranlable en notre pays. Et nous ne pouvons mieux faire pour dépeindre le roi Ferdinand que de rappeler cette parole qu’il prononçait un jour:
„Je crois à l’Etoile de la France, à la mienne, à celle de la Roumanie, cela fait toute une constellation.”
De ce bref exposé, que la grandeur des événements eut exigé plus long vous jugérez assurément que le souvenir de la cooperation roumaine doit être mis, si j’ose dire, de façon tangible sous les yeux des Parisiens.
Les quartiers de Chaillot et des Champs-Elysées, que nous représentons à l’Hôtel de Ville, ont eu le grand honneur d’être choisis pour rappeler la sympathie et la reconnaissance de Paris aux nations alliées ayant contribué à la victoire commune: la Roumanie doit y avoir sa place.
Dans le quartier de Chaillot, l’avenue d’Iéna est très nettement coupée en deux par la place portant le même nom. Ce ne serait pas, j’estime, diminuer la fierté que nous inspire cette grande victoire de Napoléon que de vous proposer de donner le nom de l’avenue Ferdinand 1er de Roumanie à la partie basse allant du jardin du Trocadéro à la place d’Iéna, la partie haute de ladite place à l’Arc de triomphe conservant naturellement son nom actuel d’avenue d’Iéna.

Nous avons donc l’honneur de vous proposer d’adopter le projet de délibération suivant:

„Le Conseil,
Sur la proposition de MM. de Fontenay et Le Provost de Launay,
Délibère:
La partie de l’avenue d’Iéna comprise entre le jardin du Trocadéro et la place d’Iéna prendra le nom d’avenue Ferdinand 1-er de Roumanie.”

Paris, le 16 décembre 1925
DE FONTENAY,
LE PROVOST DE LAUNAY

„România Magnifică” – http://www.romaniamagnifica.ro – un proiect cultural pentru unitatea spirituală a românilor de pretutindeni, militând pentru reafirmarea valorilor spiritualităţii poporului român, unit prin limbă, tradiţii şi credinţă creştină, mereu mândru de istoria sa multimilenară în spaţiul carpato-danubiano-pontic.

Scrie un comentariu

Completează mai jos detaliile tale sau dă clic pe un icon pentru a te autentifica:

Logo WordPress.com

Comentezi folosind contul tău WordPress.com. Dezautentificare /  Schimbă )

Fotografie Google

Comentezi folosind contul tău Google. Dezautentificare /  Schimbă )

Poză Twitter

Comentezi folosind contul tău Twitter. Dezautentificare /  Schimbă )

Fotografie Facebook

Comentezi folosind contul tău Facebook. Dezautentificare /  Schimbă )

Conectare la %s

%d blogeri au apreciat: